Conférence CORIM-CCICC – Montréal – Cuba-Québec : travailler ensemble pour des relations d’affaires et commerciales fortes

We saw an increase of more than 20% in trade between our two countries last year and yet another 20% this year.

Rodrigo Malmierca

Compte rendu de la conférence (publié par le CORIM) :

Le ministre Malmierca a présenté la mise à jour du modèle économique cubain, qui implique une série de réformes constitutionnelles et une diversification des relations économiques.

M. Malmierca a indiqué que les réformes économiques visent à ouvrir davantage les entreprises cubaines à l’international et à donner une plus grande place au secteur privé dans le marché intérieur. Il a souligné que le gouvernement était à l’écoute des entrepreneurs afin de créer un nouvel environnement propice aux initiatives privées et aux investissements étrangers. Le ministre a d’ailleurs rappelé que Cuba fait déjà affaires avec plus de 75 pays, mais qu’il pourrait faire mieux. Pour ce faire, il a fixé un objectif d’attirer plus de 2 milliards $ en capital étranger chaque année afin de réaliser plusieurs projets d’infrastructures et de transports. Il a notamment parlé de la zone spéciale de développement du port Mariel, qui constitue un espace d’accueil pour les entreprises étrangères de près de 465 km2 à moins de 50 km de La Havane, et de l’intention de Cuba d’utiliser 25% d’énergies renouvelables d’ici 2030.

En conclusion, le ministre Malmierca a souligné les liens étroits entre nos deux pays, qui s’illustrent par une croissance de 20% de nos échanges commerciaux au cours des deux dernières années. Il a enjoint les entreprises présentes à profiter du changement de mentalité du régime et déclaré qu’il porterait une attention particulière aux entreprises canadiennes dans les efforts d’attraction d’investissements.

181122-corim-Malmierca-9

181122-corim-Malmierca-34