La ministre des Relations internationales et de la Francophonie, Christine St-Pierre, a terminé le 13 février 2017 une mission à Cuba entamée le 11 février dans le cadre de la Foire internationale du livre de La Havane. En plus d’assister aux activités mettant le Québec en vedette à la Foire, la ministre a également participé à différentes rencontres à caractère politique, scientifique et social dans le but d’approfondir les liens qui unissent le Québec et Cuba.
Lors de ses entretiens avec le ministre de la Culture de Cuba, Abel Prieto Jímenez et le ministre du Commerce extérieur et de l’Investissement étranger, Rodrigo Malmierca Diaz, Mme St-Pierre a réitéré l’intérêt du Gouvernement du Québec à établir des ponts avec Cuba, ce qui sera facilité par l’ouverture prochaine d’une représentation du Québec à La Havane.
La ministre s’est aussi rendue au Centre national de prévention du VIH/sida, un organisme qui travaille depuis 2015 avec le Comité de Solidarité de Trois-Rivières à la réalisation de projets visant à hausser l’acception sociale des personnes LGBT dans la ville cubaine de Bayamo. Cette initiative, soutenue par le programme Québec sans frontières, permettra en 2017 à neuf jeunes Québécois d’appuyer des actions de sensibilisation sur les droits des minorités sexuelles à Bayamo ainsi qu’à deux jeunes cubains de faire un séjour au Québec afin de se familiariser avec les approches d’organismes québécois qui œuvrent dans ce domaine. Enfin, Mme St-Pierre a assisté au lancement des travaux du groupe tripartite Québec-Cuba-Chine au Centre de Neurosciences de La Havane (CNEURO) portant sur la recherche cérébrale de pointe, la cartographie du cerveau et la neuroinformatique. Ce groupe de travail est issu d’un accord-cadre signé en septembre 2016 par les Fonds de recherche du Québec (FRQ) et BioCubaFarma, le plus important groupe biotechnologique et pharmaceutique de Cuba, et fait suite au premier protocole d’entente de novembre 2015 entre les FRQ et le CNEURO.